Aller au contenu principal
  • Le nouveau restaurant d'Anbalaba : STATION A

Tout savoir sur le premier restaurant d'Anbalaba : STATION A

23 Nov 2020

Partager

Voilà c’est lancé, Anbalaba a ouvert son premier restaurant à l’entrée du programme : STATION A.

Installé au premier étage du nouveau bâtiment commercial, sous la grande varangue, c’est un lieu magnifique où l’on ne rêve que d’une chose :  partager un moment convivial et gourmet avec sa famille et ses amis, regarder le soleil se coucher en sirotant un délicieux cocktail.

Cecilia Robert s’est mise aux commandes de ce nouveau restaurant STATION A, assistée de François Garcin, de Ma Cuisine Ltd, pour tout ce qui concerne l’organisation de la cuisine et de la salle, la mise en place du menu, de l’équipe et le concept global du restaurant.  

 

Le nouveau restaurant d'Anbalaba: STATION A

Quant à la décoration de STATION A qui est simple, chic, élégante, et très végétalisée, elle met parfaitement en valeur ce bâtiment aux lignes mauriciennes. C’est Yann Legoff, chef - décorateur pour des tournages à Paris, qui a donné ses idées : il a ainsi dessiné le bar, les claustras et choisi ce bleu qui s’accorde parfaitement avec le lagon et Anbalaba.

Les Posters Vintages de Jasheel Ramphul

BAIE DU CAP

Son village natal avec la montagne du Morne, une pirogue et une ravissante habitante

BEL OMBRE

La grande allée de cocotiers de Bel Ombre

LE MORNE

La montagne du Morne et ses kitesurfers

Et pour compléter le travail de Yann, Jasheel a fait le logo de STATION A et a accroché ses posters vintages, le début d’une future longue serie. Et si vous souhaitez, vous en procurer un – contactez-le directement sur son email : images@anbalaba.com

Le nouveau restaurant d'Anbalaba : STATION A

Pourquoi le nom de STATION A ?

Le choix du nom revient à Hippolyte Bouigue, c’est lui qui a tranché : STATION A
Et en effet ce nom renvoie immédiatement à l’ancienne Station de Police de Baie du Cap
L’ancien poste de police de Baie-du-Cap: la STATION est un bâtiment déjà centenaire et il est intéressant sur le plan historique et patrimonial pour plusieurs raisons :
Il s’agit en effet d’une contribution citoyenne du propriétaire de l’établissement sucrier de Bel Ombre, au début du XXe siècle. La plaque apposée sur le parapet, séparant le poste de police de la route côtière, atteste que, sur les instructions de Nakoda Ludhaboy Corjee, le propriétaire musulman de Bel Ombre Sugar Estate, M.H.J.H. Hamed offre, en 1905, à la région de Baie-du-Cap un poste de police, sans doute un des plus anciens de la région de Savanne après celui de Souillac.
Monsieur Nakoda Corjee est aussi le constructeur du château de Bel Ombre.
Ce poste de police aurait été construit à partir des débris, provenant du Clan Campbell, navire naufragé quelque part sur les récifs entre Souillac et Baie du Cap, le 21 septembre 1882.
En 2008, le poste de police a été déplacé à Bel Ombre à côté des gardes côtes.

Vintage Mauritius

Abonnez-vous à notre newsletter